Eclairage de vélo : un élément obligatoire

 

Tous les vélos doivent être équipés d’un éclairage. C’est imposé par la loi en vigueur sur le territoire français. Autant donc dire que c’est un élément aussi essentiel que la selle ou le guidon de votre vélo.

Les obligations sur l’éclairage de vélo
Le Code de la route français impose aux cyclistes qui roulent pendant la nuit d’être équipés des éléments suivants :

  • Un phare avant jaune ou blanc
  • Un feu arrière rouge
  • Un « catadioptre avant blanc
  • Un catadioptre arrière rouge
  • Des réflecteurs latéraux
  • Des réflecteurs placés sous les pédales

Pendant la nuit ou lorsque la visibilité sur les routes est réduite, le cycliste doit porter un gilet spécial de haute visibilité.

Où placer les éclairages et les éléments réfléchissants ?
L’éclairage du vélo doit être placé en dessus de la roue avant et roue arrière. Les éléments réfléchissants quant à eux doivent être placés sur les rayons du vélo et sur le cycliste lui-même.

Les différents types d’éclairage

 

  • Dynamo : l’éclairage est gratuit et illimité. Malheureusement, il s’arrête de
  • fonctionner à l’arrêt.
  • Diode à pile : efficace mais payant.
  • Lampe LED : éclaire gratuit mais il ne fonctionne que lorsqu’il a été
  • préalablement exposé au soleil.