Conseils pour bien choisir l’antivol de son vélo

 

Le choix d’un bon antivol est un point crucial au moment même de l’achat du vélo. Or, l’offre est si large qu’il n’est pas toujours évident de s’y retrouver.

Trois conseils à retenir pour bien choisir son antivol
Pensez à investir au moins 15 % du coût du vélo dans sa protection. Considérez cette somme comme un investissement. Vous vous en féliciterez dès la première tentative de vol.

Offrez-vous au moins un antivol U. Sachez qu’un U d’entrée de gamme vaut toujours mieux qu’un câble. C’est donc la protection minimum à prendre en compte.

Deux antivols valent toujours mieux qu’un seul. Cela permet de sécuriser les roules et le cadre facilement. De plus, cela a tendance à dissuader les voleurs qui préfèreront se tourner vers les vélos plus accessibles. Par exemple, vous pouvez mettre un bon antivol U pour sécuriser le cadre et une roue. Ensuite, vous placez un câble épais pour sécuriser la chaine et la seconde roue.

Les différents niveaux de sécurité
Niveau 1 : une protection complémentaire

Niveau 2 : une protection complémentaire élevée

Niveau 3 : un antivol assurant une haute sécurité, protection principale

Niveau 4 : antivol u pour une sécurité optimale.